Narek, producteur de fraises
Armenia
http://www.retourvolontaire.fr/sites/default/files/public/story/narek.jpg

« Je suis content d’être rentré, d’habiter dans ma maison, mon pays »

En 2011, Narek Yesayan quitte son village natal de Garni en Arménie et rejoint la France. Là, il se familiarise à la culture sous serre de fraises suspendues. Au bout de trois ans, sa famille, sa maison et son pays lui manquent. Il décide de rentrer en Arménie et d’y créer son entreprise de production agricole.

Avec l’aide de l’OFII, il monte une petite affaire familiale spécialisée dans la culture de fraises sous serre et de fruits qu’il vend ensuite en grande quantité à différents marchés. Il gère aussi la production de fruits secs, de confitures, jus et compotes. Il a aussi une petite ferme où il élève des poules pour produire des oeufs bio. Son activité lui permet de générer un revenu mensuel confortable.

C’est grâce à son assistante sociale en France que Narek a pris connaissance des programmes d’aide à la création d’entreprise proposés par l’OFII. Après avoir soumis son projet, l’OFII l’a aidé à consolider son business plan et a financé une partie du projet en lui fournissant les vitres de sa serre, les pousses et les semances.

Narek a aujourd’hui 32 ans. Marié et père d’un petit garçon de 5 mois, il confie: “Je suis content d’être rentré, d’habiter dans ma maison, mon pays (…) A l’étranger nous n’avons pas 10% des possibilités que nous avons ici.”